PME Finance
Because entrepreneur is a French word

   

Gouvernance de la Blockchain : Les enjeux des chaînes de consensus pour la place financière de Paris

 

Dans le but de favoriser l’émergence de ces nouvelles technologies financières en France, CroissancePlus propose plusieurs mesures concrètes. En effet, les enjeux liés à la blockchain sont importants : gouvernance, souveraineté, sécurité, transparence Mais ces questions ne doivent pas empêcher le développement en France de ce nouveau système innovant, potentiellement source de croissance pour nos entreprises. Voir le rapport complet

 

Rendez-vous d'entrepreneurs sur
leur financement

Participez aux prochaines rencontres de PME Finance.

vendredi 20 novembre 2015 - Paris

Futur 40

L'édition 2015 du palmarès Futur40 qui compare les principales valeurs du PEA-PME aux groupes en croissance d'au moins 15% par an se tiendra la 20 novembre à Paris. Elaboré par Morningstar en partenariat avec PME Finance, il a été présenté pour la première fois en novembre 2014 lors du salon Actionaria.

S'inscrire

jeudi 26 novembre 2015 - Paris

PLF et PME

Depuis l’automne 2010, Croissance- Plus-PMEfinance tient, au Sénat ou à l’Assemblée, une conférence où les entrepreneurs et financiers membres débattent devant les parlementaires des mesures présentées dans les projets de loi de finances. Les élus peuvent ainsi plus facilement se nourrir du terrain pour se forger leur opinion et, le cas échéant, amender les projets de loi. La sixième édition, à l’heure du projet de loi de finances rectificative pour 2015, se consacrera à l’examen des mesures et à la recherche d’une ambition nouvelle, sous le parrainage de Christophe Caresche, député de Paris, membre de la commission des finances et vice-président de la commission des affaires européennes de l’Assemblée Nationale, d’Olivier Carré, député du Loiret et et membre de la commission des finances de l’Assemblée Nationale, ainsi que de Philippe Adnot, sénateur de l’Aube, secrétaire du Sénat et membre de la commission des finances.

 

S'inscrire

28 janvier 2016 - Paris

Paris Fintech Forum

Co-organisé par l’Acsel et Altéir Consulting, le Paris Fintech Forum aura lieu le 28 janvier 2016 au Centre de Conférences Pierre Mendès France du Ministère de l’Economie, de l’Industrie et du Numérique à Paris, sous le haut patronage d’Axelle Lemaire, Secrétaire d’Etat à l’Economie Numérique.

S'inscrire

  •  

Rencontres annuelles

Participez à la préparation des principaux événements de PME Finance.

#Futur40

Les Champions de la Croissance

logo Futur40

Le palmarès Futur40 compare les principales valeurs du PEA-PME aux groupes en croissance d'au moins 15% par an. Elaboré par Morningstar en partenariat avec PME Finance, il a été présenté pour la première fois en novembre 2014 lors du salon Actionaria. Proposer une contribution pour 2015

• Palmarès et compte-rendu 2014
 

#PLFPME

Lois de finances et PME

Chaque année depuis sa création, une semaine après la présentation du projet de loi de finances,  PME Finance organise un colloque d'actualité pour permettre aux parlementaires de juger des réactions des entrepreneurs et de leur écosystème. Proposer une contribution pour 2015

• 2014- Restaurer la compétitivité  La cinquième édition de #PLFPME s'est tenue à l'Assemblée Nationale, le 2 octobre 2014, sous le haut patronage de Karine Berger, députée des Hautes-Alpes, membre de la commission des finances de l'Assemblée Nationale et de Philippe Adnot, sénateur de l'Aube, membre de la commission des finances du Sénat, en présence de Christian Eckert, ministre du Budget.

Valérie Rabault, rapporteure de la commission des finances de l'Assemblée nationale et députée du Tarn-et-Garonne, lance la réflexion sur l'intégration des obligations convertibles dans le PEA-PME.

Lire le compte-rendu.
 

• 2013 - Lancement du PEA-PME, annonce de l'ordonnance sur le crowdfunding et de l'amortissement en 5 ans du capital-investissement d'entreprises par Pierre Moscovici, ministre de l'Economie et des Finances, et Bernard Cazeneuve, ministre du Budget. Lire la suite du compte-rendu ou l'analyse des principales mesures pour 2014

• 2012 - PME, l'état d'urgencerévoltés par la réforme de la fiscalité des plus-values, les Pigeons prennent la parole pour la première fois, devant le ministre du Budget Jérôme Cahuzac et les parlementaires, dont Karine Berger, députée des Hautes-Alpes, membre de la commission des finances de l'Assemblée Nationale. Lire la suite du compte-rendu.

• 2011 - Comment redynamiser le financement des PME ? Sous le haut patronage de Jean-Michel Fourgous, député des Yvelines et membre de l'Assemblée Nationale, et de Philippe Adnot, sénateur de l'Aube et secrétaire de la commission des finances du Sénat, PME Finance présente de nombreuses idées nouvelles, dont le PEA-PME. Lire la suite du compte-rendu.

#AEFPME

Assises Européennes du Financement des PME-ETI

Chaque année, les Assises Européennes du Financement des PME permettent  aux entrepreneurs et à leur environnement, public et privé, de prendre la mesure des enjeux internationaux de leur financement et de leur développement. 

En 2015, les Assises se sont tenues à Bruxelles. CroissancePlus

• Compte-rendu 2014

 

• Compte-rendu 2013

  •  

Observatoire des Entrepreneurs

Sous la présidence de l'économiste Jean-Hervé Lorenzi, l'Observatoire de PME Finance surveille la chaîne du financement  des TPE/PME et de leur structuration, notamment à l’international. Il veut donner à la puissance publique des outils d’aide à l’émergence d’un tissu de PME- ETI dynamiques, comparable au mittelstand allemand et aux PME italiennes. 

Principales études et rapports parus en 2014 : 

• Octobre: Les PME-ETI françaises face à la conjoncture
 

(comprenant les premières statistiques sur le PEA-PME)

• Avril: Les PME-ETI en Rhône-Alpes


(première note de conjoncture régionale)

• Février: Le Financement participatif des entreprises 


(parangonnage international, écono- mique et juridique, du projet d'ordonnance)

• Janvier: Le Financement des PME en 2014 : les conditions de la reprise

(étude de tendances annuelle globale)

Principales études en préparation:

• Le Financement des PME en 2015

• Le capital-investissement d'entre-prises (CVC) en France et en Europe

• Fintechs et Crowdfunding, techno-logies de la désintermédiation bancaire ?

 

Actualité du financement des PME et des ETI

 

Revue de presse du 27 novembre

Revue de presse hebdomadaire  

30.11.15. La revue de presse de la semaine commence, comme de coutume, par un certain nombre de dispositions publiques en faveur des PME. Net PME attire l’attention sur une instruction ministérielle du 9 novembre concernant une nouvelle aide publique aux TPE-PME...  Lire la suite

 

FinTech 2020 : Reprendre l’initiative

Hubert de Vauplane, Kramer Levin LLP

29.10.15. Le phénomène des FinTech décrit et présenté pour en mesurer les conséquences sur l’économie. Pas uniquement sur le secteur financier, directement concerné, mais sur l’ensemble des activités économiques. Voire sur l’organisation de la société elle-même. Au-delà des clichés sur l’opposition entre les banques et les FinTech, le rapport pose une question cruciale aux pouvoirs publics, tant européens que français : L’Europe va-t-elle rater la mutation économique liée au développement du blockchain ? Car ce qui différencie structurellement les entreprises de la Fintech de celle de l’économie traditionnelle c’est l’utilisation du blockchain comme mode d’organisation des activités économiques mais aussi comme outil de relation avec les clients/consommateurs. L’économie d’un monde décentralisé et ouvert. Le défi pour les Etats, déjà réel, c’est la difficulté d’appréhender cette organisation. Le risque pour l’Europe c’est de voir les entreprises en pointe dans ces technologies se délocaliser hors de son territoire.  Le danger pour la France est de ne pas offir l’environnement permettant aux acteurs de ce secteur de se développer. Ce rapport (à lire ici) se veut une réflexion sur cette mutation de paradigme.

Rapport fintech 2020 reprendre l'initiative-23 oct15

 

L'économie numérique à l'honneur

Olivier Marty, rapporteur de l'Observatoire du financement des PME

26.10.15. Les Ministres français et allemand de l’Économie, MM. Macron et Gabriel, ont décidé d’organiser à Paris, le 27 octobre prochain, une conférence conjointe sur l’économie numérique. Celle-ci a pour but de permettre des avancées communes pour accélérer la numérisation de l’industrie, de favoriser l’interconnexion des écosystèmes de « start ups » franco-allemands et de contribuer à la stratégie numérique européenne (« Marché unique numérique ») promue par la Commission Juncker. Cette initiative doit être saluée car sa dimension concrète est à même de renforcer les liens entres les deux pays  et parce qu’elle s’inscrit résolument dans une ambition européenne qu’elle souhaite pouvoir orienter. Lire la suite

 

Réformer, enfin

Par Jean Rognetta, président de PME Finance.

Le rapprochement de PME Finance et Croissance Plus revêt un sens précis : faire entendre la voix des entrepreneurs dans le débat présidentiel qui s’annonce. Lire la suite de la chronique de Capital Finance

 

Deux associés seulement pour une SA non cotée

Olivier Edwards, avocat à la Cour, Gide Loyrette Nouel

14.09.15. L'ordonnance relative à la diminution du nombre minimal d'actionnaires dans les SA pris en  application de la loi du 20 décembre 2014 relative à la simplification des entreprises a été  publiée ce matin (liens vers l'ordonnance n°2015-1127 du 10 septembre 2015 et le rapport  au Président de la République sur cette ordonnance).  Désormais, ce nombre minimal est de 2 pour les SA non cotées sur un marché règlementé.  Pour les SA cotées sur un marché réglementé, il reste fixé à 7. Il n'y aura donc pas de SA  unipersonnelle.  En conséquence, la règle ( art. L. 225-247 du C. com. ) selon laquelle le tribunal de commerce  peut, à la demande de tout intéressé, prononcer la dissolution de la société, si le nombre des  actionnaires est réduit à moins de sept depuis plus d'un an, est désormais limitée aux SA  cotées (et est donc assez théorique). Pour les SA non cotées, une disposition équivalente est  applicable en application du droit commun des sociétés (art. 1844-5 du C. civ. relatif à la réunion des droits sociaux en une seule main).  Le reste des dispositions applicables aux SA demeure inchangé.

 

Code du travail : des mesures qui vont dans le bon sens

Olivier Marty, rapporteur de l'Observatoire du financement des PME

14.09.15. Étape attendue de cette rentrée, le rapport du Conseiller d’État Jean-Denis Combrexelle sur la réforme du droit du travail a été remis mercredi au Premier ministre. A la suite de nombreuses analyses d’experts, d’essais (notamment de Robert Badinter et Antoine Lyon-Caen) et de rapports de « think tanks » (récemment l’Institut Montaigne ou Terra Nova), ce texte prévoit d’inverser la hiérarchie des normes pour coller davantage aux contraintes de terrain des entreprises. L’avenir dira si la loi promise pour le début 2016 ira assez loin mais le gouvernement semble vouloir s’atteler courageusement à une réforme ambitieuse. Les craintes émises par les représentants des TPE-PME quant à leur capacité à négocier les accords collectifs prévus sont-elles fondées?  Lire la suite

 

Accepter le risque, un enjeu pour la France

Charles-Henri d'Auvigny, directeur général délégué Opinion Way

17.08.15. Pour son malheur, la France tourne résolument le dos au concept de « société du risque » qui est pourtant l’une des notions qui définissent le plus fortement la seconde moitié du XXe siècle et notre XXIe débutant. Lire la suite

 

L’accord trouvé avec la Grèce peut-il permettre d'identifier des perspectives communes ?

Olivier Marty, rapporteur de l'Observatoire du financement des PME

17.07.15. Actualité oblige, nous avons choisi de traiter dans notre éditorial de juillet de la crise grecque, dont l’issue influe grandement sur la conjoncture européenne. A l’heure où nous écrivons, un compromis vient d’être trouvé par le Conseil des chefs d’État et de gouvernement de la zone Euro, réunis en urgence depuis dimanche matin... Lire la suite

 

L'accès des PME au financement s'améliore en Europe. Vraiment?

Olivier Marty, rapporteur de l'Observatoire du financement des PME

16.06.15. L’accès au financement des PME de la zone Euro s’améliore sur les six derniers mois. Le rapport semestriel sur l’accès aux financements des entreprises de la Banque centrale européenne (BCE) est une référence pour toute analyse des PME de la zone Euro. Il fournit des données fines sur l’évolution de leur situation financière, de leurs besoins de financements, et de leur accès au financement. Lire la suite

 

Encore un effort pour financer nos petites et moyennes entreprises, M. le ministre…

Collectif 

10.06.15. Le premier ministre a rappelé début juin que les PME représentent le premier gisement d’emplois en France. Il a convoqué une conférence sociale le 9 juin, dont les mesures doivent être intégrées à la loi qui portera votre nom. Celle-ci a déjà été votée par l’Assemblée et le Sénat, et viendra en seconde lecture à l’Assemblée mardi 16 juin. Lire la suite

 

L’Union des marchés des capitaux concerne aussi les PME ! 

Olivier Marty, rapporteur de l'Observatoire du financement des PME

12.05.15. Projet important de l’agenda simplifié de la nouvelle Commission européenne, l’Union des marchés de capitaux a été annoncée par le Président Juncker lors de son discours de juillet 2014 devant le Parlement européen. Les premiers débats des acteurs financiers concernés, comme de la communauté scientifique, ont été initiés à la fin de l’année 2014, avant que la consultation officielle de la Commission ne s’ouvre avec le livre vert dédié au mois de février dernier. Cette consultation, à laquelle tous les membres et amis de PME Finance sont invités à répondre, s’achèvera le mercredi 13 mai. Puis, l’exécutif européen convoquera une conférence à l’été et proposera un plan d’action d’ici à la fin de l’année. L’objectif du Commissaire Hill, en charge du dossier, est de réaliser ce chantier structurant d’ici à la fin du mandat de la Commission, mi-2019. Lire la suite

 

Projet de loi Macron : un coup de pouce aux réductions d'IR et d'ISF ?

Florence Moulin, avocate à la Cour, Jones Day

04.05.15. Il y avait eu des signes précurseurs. En fin d'année, le Parlement a décidé de libéraliser les holdings (non animatrices) IR et ISF . D'abord, elles ne sont plus limitées à 50 actionnaires. Concrètement, elles peuvent faire des offres au public (avec un visa AMF donc) et chercher activement (en faisant du démarchage, de la publicité...) de très nombreux souscripteurs. Ensuite, elles ne sont plus tenues d'avoir deux salariés. Attention, ces allègements concernent avec certitude les nouvelles holdings. Pour les anciennes, rien n'est moins sûr.   C'était déjà une petite révolution. Mais que dire du projet de loi Macron alors? Lire la suite

 

Le crédit inter entreprise libéré : une nouvelle exception au monopole bancaire est née

Hubert de Vauplane, avocat, Kramer Levin

28.04.15. L’amendement Fromentin qui ouvre le crédit inter entreprise a été définitivement adopté par le Parlement. Dès que la loi Macron sera votée et que le décret de mise en œuvre sera publié, les entreprises pourront utiliser cette nouvelle faculté qui leur est offerte de se faire crédit entre elles sans passer par une banque et sans appartenir à un même groupe. Lire la suite

 

Le grand bouleversement du capital-risque 

Interview de Xavier Faure, Partner, 3T Capital

16.04.15. Le numérique a transformé en profondeur le capital-risque. Aux Etats-Unis, le site Angel List a bouleversé l'équilibre des rapports entre entrepreneurs et business angels, historiquement penché du côté de ces derniers. Sur cette plateforme de mise en relation, sorte de réseau social de l'investissement dans les entreprises, les porteurs de projets évaluent leurs VC's et leur attribuent des notes. Le site devrait bientôt arriver en France. Analyse de Xavier Faure. Voir l'interview

 

Libérer les entrepreneurs

Interview de Guillaume-Olivier Doré, président d'OTC AM et Agregator 

16.04.15. L'avènement de l'ère numérique et la multiplication des acteurs économiques ont débouché sur l'augmentation de la vitesse d'évolution des marchés et la réduction de l'horizon prédictif des entrepreneurs. Il est donc indispensable de mettre l'entrepreneur au centre des préoccupations des politiques, selon Guillaume-Olivier Doré. Pour libérer la croissance, il faut « libérer les entrepreneurs ». Voir l'interview

 

PEA PME, An II

Par Philippe Adnot, sénateur et président d'honneur de PME Finance et Jean Rognetta, président de PME Finance

09.04.15. Lancé il y a un an, le PEA-PME n’a pas rencontré le succès escompté lors de son lancement. Ni en termes de collecte, ni en termes de rendement. Mais il ne faut pas mettre au rebut ce produit financier prometteur. Bien au contraire, l’heure doit être à sa dynamisation. Lire la suite

 

Le plan Juncker, une chance pour les PME françaises !

Par Olivier Marty, directeur de l'Observatoire des Entrepreneurs

09.04.15. Lancé il y a un an, le PEA-PME n’a pas rencontré le succès escompté lors de son lancement. Ni en termes de collecte, ni en termes de rendement. Mais il ne faut pas mettre au rebut ce produit financier prometteur. Bien au contraire, l’heure doit être à sa dynamisation. Lire la suite

 

Une clause de remploi pour le PEA-PME ?

Interview de Philippe Adnot, sénateur et président d'honneur de PME Finance

09.04.15. Un amendement à la loi Macron présenté la semaine dernière par le sénateur Adnot permettra, s’il est adopté, de transférer sans imposition supplémentaire – hors forfait social – les sommes qui dorment aujourd’hui dans les fonds monétaires. Nombreux sont en effet les épargnants qui, pour éviter de payer l’impôt sur les plus-values latentes, préfèrent laisser leurs fonds dans des véhicules dont la rentabilité, comme l’intérêt, est désormais proche de zéro. Cette clause de « remploi », pour la seule année 2015, permettrait de réorienter une épargne de court terme vers des entreprises comme les PME du Futur40, en croissance de plus de 15% par an. Le coût comptable de la mesure serait plus que compensé par les bénéfices économiques et sociaux, sans aucun débours pour l’Etat. Voir l'interview

 

Le crédit inter entreprises, le monopole bancaire et la loi Macron

Par Hubert de Vauplane, avocat à la Cour (Kramer Levin), le 16 février 2015

Lors de l’examen des travaux de la loi Macron, un amendement permettant le crédit entre entreprises sans recours à un établissement bancaire a été adopté en séance, malgré l’avis défavorable du gouvernement. Lire la suite

Mettre l’actionnariat salarié au cœur de la « Macron-économie »

par Olivier Edwards, avocat à la Cour (Gide, Loyrette, Nouel), vice-président de PME Finance

Si le volet de la loi Macron sur l’intéressement des salariés passe à travers les gouttes du front du refus, les PME et les ETI auront enfin les moyens d’intéresser leurs salariés aux fruits de la croissance de leur entreprise ou de leur groupe d’entreprise. Signe de ce que l’on peut appeler une politique sociale efficace. Lire la suite

Une ordonnance facilitera le crédit inter-entreprises par les bons de caisse

Par Hubert de Vauplane, avocat à la Cour (Kramer Levin).

Le sujet de l’ouverture du monopole bancaire est régulièrement mis sur la table par voie d’amendements. Et tout aussi régulièrement repoussé par les gouvernements successifs. Et la semaine dernière, surprise ! Le gouvernement promet une ordonnance sur les bons de caisse qui devrait accélérer la désintermédiation. Lire la suite

Les Pigeons du bâtiment, ou pourquoi les patrons descendent dans la rue

Par Olivier Marty, économiste, et Jean Rognetta, président de PME Finance, le 2 décembre 2014

La semaine de mobilisation promue par le Medef (« Libérons l’entreprise ! ») et la CGPME (« PME Cadenassez! ») répond à des maladresses et des imprécisions : la loi Hamon, le compte de pénibilité… De même, voici deux ans les Pigeons réagissaient à une erreur, admise puis corrigée : la réforme de la fiscalité des plus-values. Mais, tout comme en 2012, le mécontentement des entrepreneurs dérive d’un problème plus profond, qui touche à leur financement et, in fine, leur survie. Lire la suite

Un amendement remet le capital-investissement d’entreprises sur ses rails

Par Florence Moulin, avocate à la Cour (Jones Day), le 2 décembre 2014

Le dispositif connu sous le nom de "Corporate Venture" entrera t-il enfin en vigueur? L'amendement au projet de loi de finances rectificative pour 2014, tout juste déposé par le gouvernement, devrait redonner de l'espoir aux dirigeants de PME innovantes et aux gérants de fonds de capital risque. Lire la suite.

PEA-PME : un peu de persévérance, que diable !

Par Eric Forest, PDG d'Enternext, et Jean Rognetta, président de PME Finance, le 15 octobre 2014
En quelques mois, le PEA-PME a enclenché une dynamique positive : il représente 15% de l’encours des fonds spécialisés sur les PME-ETI. Mais son développement doit être soutenu par de nouvelles mesures. Lire la suite

Donner une plus grande dimension au PEA-PME

Par Jean Rognetta, président de PME Finance, 09 octobre 2014
Lancé en mars 2014, le PEA-PME a permis de rassembler entre 320 et 400 millions d’euros en sept mois, selon nos estimations. Cet outil doit faire l’objet de modifications réglementaires pour soutenir encore plus les efforts d’investissement des PME françaises. Lire la suite

Les textes d'application sur le crowdfunding

Par Hubert de Vauplane et Reid Feldman, avocats à la cour, associés de Kramer Levin Naftalis et Frankel,  le 18 septembre 2014
le nouveau décret montre que seules les plateformes qui seront capables d’afficher des exigences de transparences fiables et adaptées arriveront à se maintenir sur la durée. En effet, la réforme sur le financement participatif part du principe d’une grande liberté pour les plateformes en contrepartie d’une forte exigence en matière de transparence vis-à-vis des prêteurs et des emprunteurs. Tout ceci aura un coût. Lire la suite

  • Assises du financement: les mesures annoncées

    le 15 septembre 2014

    Le Président de la République, lundi 15 septembre, a présidé aux Assises du Financement de l'Economie. Parmi les annonces de la journée qui concernent les PME, on peut retenir :• La volonté de consolider le crédit bancaire aux TPE et PME en mobilisant la Banque Centrale Européenne, la Banque Européenne d’Investissement et bpifrance, immédiatement suivie d’effet par l’annonce d’un mécanisme financier permettant à la BCE et la BEI de flécher 1000 milliards d’euros vers les PME européennes.
    • Le lancement prochain par la Caisse des Dépôts d’un fonds mixte d’investissement en capital et en obligations : Novi, qui sera doté par CDC de 300 M€. Par comparaison, son prédécesseur Novo, doté de 100 M€, a atteint 1 Md€ sur le marché – un effet de levier de l’argent public rarement atteint depuis la crise financière et qui signale que l’appétit des ETI et des assureurs pour le financement obligataire ne peut que croître.
    • Le chiffre officiel sur le nombre de plans d’épargne en actions de PME ouverts depuis mars 2014 : 80 000 PEA PME
    • La publication du décret sur le crowdfunding, qu'analysent ici les avocats Reid Feldman et Hubert de Vauplane, membres de PME Finance et co-auteurs du rapport « Financement Participatif des Entreprises : la mise en place d'un cadre réglementaire propice » de l’Observatoire des Entrepreneurs

Propositions et campagnes

PME Finance s’engage.

PEA-PME

L'idée du groupe Bourse et PME en 2011 était simple : créer un nouveau PEA réservé aux PME-ETI pour faire émerger une Bourse des PME liquide et puissance. Depuis, les choses se sont compliquées. L'idée a été reprise à droite comme à gauche, et les questions se sont multipliées : comment, concrètement, rendre le plus efficace possible l'instrument ? Le 26 août 2013, le ministre de l'Economie et des Finances Pierre Moscovici a tranché, en annonçant le PEA-PME au sein d'Ekinops, une start-up de Lannion membres de PME Finance.
• Un PEA en faveur des entre- preneurs : annonce du PEA-PME à PME Finance par Pierre Moscovici, ministre de l'Economie et des Finances (26/08/2013)

À consulter également:
• A l'été 2013, PME Finance, le Medef, l'AFG, l'Amafi et Paris Europlace, soutenus par de très nombreuses organisations d'entre-preneurs et de financiers, avaient précisé ensemble dans un document de travail conjoint remis au ministre les contours du Plan d'Epargne en Actifs de PME qu'ils souhaitaient. 
• Comment créer un PEA PME efficace ? (05/05/2013)
• Vers un PEA PME (23/09/12)
• Un PEA-PME pour faire face à la crise (11/10/2011)

Etablissement Européen de Financement Participatif

Nouvelle forme de financement des TPE, des startup et des PME, le crowdfunding nécessite d'un aménagement de la réglementation nationale, mais il bénéficierait surtout d'un statut européen unique: l'Etablissement Européen de Financement Participatif (EEFP).

De ces travaux, menés en concertation avec le cabinet de la ministre des PME

Fonds d'Investissement pour le Développement des Entreprises

La baisse constatée depuis 2010 de la collecte sur les FIP, les FCPI, l’ISF PME et le « Madelin direct » devient d’autant plus préoccupante pour les entreprises que les autres sources de financement se tarissent. Le Fonds d’Investissement pour le de Développement des Entreprises a pour objectif de :
• flécher l’épargne vers des investissements productifs et de long terme en créant un outil pérenne de financement des PME et des ETI,
• aligner les intérêts des investisseurs, de l’Etat et des entreprises en accompagnant des missions de bpifrance,
• simplifier les règles de gestion pour générer de meilleures performances et limiter les montages complexes, 
• proposer un système de gouvernance adapté qui s’inspire des meilleures pratiques appliquées aux investisseurs institutionnels.

Déclaration Universelle des Droits et Devoirs de l'entrepreneur

La possibilité pour chacun de créer ou développer son entreprise constitue une faculté importante de développement personnel. A condition que le projet s’inscrive dans une utilité commune, les possibilités d’enrichissement qu’il ouvre peuvent être partagées par tous, créant richesses et emplois. Pourtant, la liberté d'entreprendre n'est pas reconnue dans la Déclation universelle des droits de l'homme. PME Finance et la CIFA s'emploient à faire reconnaître un droit universel à entreprendre. En mai 2012, PME Finance et la CIFA ont remis le texte d'une Déclaration Universelle des Droits et Devoirs de l'Entrepreneur (3DE), écrite par une commission internationale commune, au président de l'Assemblée Générale des Nations-Unies. [voir la vidéo]

Et si la France se remettait à y croire? 

Les pessimistes peuvent se tromper, les optimistes aussi, mais ils le font avec plus d'énergie. Parce que le déclinisme sape l'énergie des entrepreneurs, peu après sa création en 2010, PME Finance a préparé une campagne sur le thème « Et si la France recommençait à y croire? », sous l'égide de  son président d'honneur Jean-Hervé Lorenzi et avec l'économiste Karine Berger. Eléments saillants:
• Le Fabuleux Destin d'une puissance intermédiaire, par Jean-Hervé Lorenzi (Grasset 2011)
• Les Trente Glorieuses sont devant nous par Karine Berger et Valérie Ravault (rue fromentin 2011)
• le site TousOptimistes.com

 

 

Qui sommes-nous ?

Indépendante de tout intérêt politique ou sectoriel, l'association PME Finance s'est constituée en 2010 pour réunir tous les acteurs professionnels du financement des PME autour:
- du partage d'expériences de financement entre entrepreneurs ;
- de l'analyse économique effectuée par l'Observatoire des Entrepreneurs;
- de l'élaboration de propositions pragmatiques pour améliorer le financement des entreprises. Lire la suite...

• PME Finance, pour quoi faire ?

 

• Comment devenir membre ?


 

 

Membres de PME Finance

L'association vue par ceux qui la composent (cliquez sur les liens pour voir les interviews).

Michel Sapin visite Onxeo

Le 12 octobre dernier, le ministre des finances et des comptes publics, Michel Sapin, a rendu visite à Judith Greciet, Pdg d'Onxeo et membre de PME Finance. L'occasion de parler de l'union des marchés de capitaux.

 

L'amendement Fromantin: vers une libéralisation du crédit inter-entreprises ?

La loi Macron est présentée cette semaine au Sénat. La version adoptée par l'Assemblée Nationale comporte un amendement de Jean-Christophe Fromantin, député-maire UDI de Neuilly-sur-Seine. Contre l'avis du gouvernement, il libéralise le crédit entre entreprises. Même parmi les partisans de la désintermédiation bancaire, nombreux sont ceux qui s'y opposent, craignant une trop grande sujétion des fournisseurs à leurs donneurs d'ordres ou le renforcement du shadow banking.  Que faut-il penser de ce recul du monopole bancaire ? Jean Rognetta s'entretient avec l'avocat Gilles Saint-Marc (Gide, Loyrette, Nouel), spécialiste de ces questions. 

 

Pierre-Henri Dentressangle, PDG Hi-Inov et administrateur de La Cuisine du Web

Voici 3 ans, Pierre-Henri  Dentressangle fondait Hi-Inov, un fonds d’investissement en capital-risque qui a la particularité - sinon l’originalité - de ne reposer sur aucun denier public. A la fois fonds d’entrepreneur et corporate, Hi-Inov investit des tickets situés entre 1 et 2M€ dans des sociétés en post-amorçage spécialisées dans le numérique. Selon son fondateur et actuel dirigeant, le défi du financement des PME consiste aujourd’hui à faire se rencontrer les industriels historiques et les entreprises innovantes. 

 

Lyon Place Financière et Tertiaire ouvre un collège Entrepreneurs

Membre de PME Finance, Lyon Place Financière et Tertiaire est une association qui fédère 300 membres issus des métiers de la banque, du chiffre et du droit, tous oeuvrant en faveur des ETI de la région en voie d'internationalisation et désireuses de se renforcer au contact d'acteurs locaux.  Jean Rognetta s'entretient avec Jean-Pierre Lac, son président, dans ce lieu symbolique, la salle de la corbeille de la Bourse de Lyon fermée depuis plus de trente ans.

 

Lundi 24 juin 2013, PME Finance a organisé, sous le patronage du ministre de l'Economie et des Finances, avec le ministère de l'Economie et des Finances, la direction générale du Trésor et la Banque Européenne d'Investissement (BEI), les premières Assises Européennes du Financement des PME. Parmi les nombreuses mesures annoncées ce jour-là, un partenariat entre la banque publique d'investissement, bpifrance, et la BEI. Pendant ce temps, dans les couloirs...
 
Lire la suite
 
Revue de presse